DEBIEN

Né en 1959, François DEBIEN est céramiste depuis près de 30 ans. Il vit dans un petit village en pleine campagne au sud de la Seine et Marne ; dans le bel atelier nouvellement installé ronronne un énorme four à gaz.

On peut déceler dans ses oeuvres l’influence des céramistes réputés auprès desquels il s’est formé : Philippe DUBUC, inspiré par les maîtres japonais, Helena KLUG, spécialiste des émaux haute température, Michel et Louise GARDELLE, connus pour leur talent de peintres. En effet l’artiste aime pour ses pièces, y compris celles de grandes dimensions, les formes aux lignes tendues, qui restent élégantes et simples et donnent un sentiment de plénitude. Il attache par ailleurs une grande importance à l’émaillage et au décor, auquel il confère une poésie légère, souvent axée sur le monde marin.

Les pièces actuelles sont généralement façonnées avec une argile à grès de Puisaye, cuite à très haute température (1300° C) afin de la vitrifier dans la masse. Les jarres sont tournées, quelquefois en plusieurs parties pour les plus grandes. Les plats carrés et rectangulaires sont estampés dans des moules à partir de grandes plaques de terre, et les petites pièces sont tournées.

Les émaux utilisés sont élaborés dans l’atelier après un long et patient travail de recherche : composés en grande partie de silice tout comme le verre, bien d’autres minéraux rentrent dans leurs compositions (craie, feldspath, kaolin, talc, dolomie, cendres de bois, oxydes métalliques). La cuisson de tous ces émaux est longue et dure entre 12 et 16 heures.

Les oeuvres de François DEBIEN ont fait l’objet d’expositions récentes en galerie à Paris, Sèvres, Lyon, Saint Quentin la Poterie et Deventer aux Pays-Bas. Elles ont été également présentées par le Musée de la Poterie à Saint-Émilion et en 2015 par le Musée Bernard Boesch à La Baule.