ROOS

Nous n’avons pas oublié les premières porcelaines d’Anima ROOS que nous avons découvertes et cet effet de transparence hors du commun qui fait dialoguer intérieur et extérieur de la pièce. Cette artiste reconnue n’est pourtant arrivée que progressivement à la porcelaine : « Le dessin était mon premier amour. Mais dans les années 70 les métiers d’art en général – et la poterie en particulier – ont connu un vrai renouveau, sous l’influence des années 60 avec le retour à la nature, aux origines. Visitant un atelier de potier, je fis un jour un essai. Ce fut le coup de foudre, j’ai été complètement subjuguée. » Cette fascination ne l’a plus quittée depuis: « Outre une grande sensualité, le travail au tour a quelque chose de magique, de poétique. Tourner un pot est comme une danse entre les mains et l’argile : les mains mènent la danse, l’argile suit. En quelques mouvements la forme grandit en tournant autour de son axe. Même après tant d’années, je suis toujours émerveillée. » Anima ROOS s’est d’abord consacrée au grès utilitaire, puis au grès d’art, pour finalement opter pour la porcelaine, après s’être formée auprès de grands maîtres comme les britanniques David LEACH, Peter LANE, David ROBERTS ou l’allemand Horst GOBBELS.

Pour obtenir une porcelaine transparente, le travail est particulièrement exigeant, tant au niveau du tournage, qui doit être très rapide et sans faute, que de la précision de la cuisson. Anima ROOS travaille des formes épurées et aime accentuer la tension des courbes par le jeu d’un motif. Puis elle va en brouiller la perception par un décor transparaissant en ombres flottantes, y créant éventuellement un relief. Différentes cultures peuvent l’inspirer, tels les poissons qui, en Chine, symbolisent la vie, et qu’elle utilise dans son travail pour parler du bonheur. « Le bonheur que l’on peut voir passer du coin de l’oeil, que l’on peut attraper ou qui nous glisse entre les doigts. »

Anima ROOS est née en 1956. Elle vit et travaille en Belgique, à Gand, où elle a ouvert son atelier en 1981. Ses oeuvres, couronnées par de multiples distinctions, sont présentes en Allemagne, Belgique, Espagne, France, Hollande, Italie, à Taïwan et font partie des collections de nombreux musées.