LOUEDIN

Le peintre graveur Bernard LOUEDIN est né en 1938 et vit en Bretagne. Il se consacre à la gravure depuis plus de 40 ans. Les oeuvres présentées illustrent la technique de la pointe sèche et de l’aquatinte avec tirage couleur.

La pointe sèche désigne à la fois l’outil et le procédé de gravure. L’outil, pointu, généralement en acier, sert à graver à main levée des traits dans un support, en cuivre, en zinc, en plastique, en plexiglass essentiellement, qui sera ensuite encré puis essuyé avant impression.

L’aquatinte dérive de la technique de l’eau-forte : des particules de résine de colophane sont saupoudrées sur la plaque, qui est ensuite chauffée pour les faire fondre et adhérer à la surface. Cette fine poussière forme un réseau de petits grains : l’acide dans lequel la plaque va être plongée pourra creuser autour de ces points. Enfin on dissout la résine et on encre la surface granuleuse creusée dans la plaque. A l’impression on obtient une surface constituée de points.

Bernard LOUEDIN utilise deux plaques, l’une pour la pointe sèche, qui correspond au dessin, l’autre pour l’aquatinte, qui correspond aux zones de couleur.

Son travail a été exposé en galerie en France, en Belgique, en Suisse, en Allemagne, au Japon et au Canada. Il a été également présenté à la FIAC par la Galerie BROUTTA et a reçu en 2000 le prix Lana de la Fondation Taylor.

On retrouve enfin ses oeuvres dans les tapisseries de Dominique DE SERRES présentées simultanément par la Galerie MAZNEL.