DELIN

Isabelle DELIN est née en 1969. Elle vit depuis plus de vingt ans au nord de la Bourgogne, dans le beau terroir de la Puisaye dont les potiers et céramistes apprécient tant les terres et les couleurs ocrées. Aux marges d’un petit village, son atelier discret ouvre sur la campagne vallonnée ; une chienne et une chatte y évoluent avec une habileté inquiétante mais gracieuse entre les pièces qui sèchent.

Originaire du Puy de Dôme, l’apprentie-artiste avait suivi une formation originale d’émailleur sur pierre volcanique à Volvic. Elle découvrit là la puissance du feu sur la matière minérale, qu’elle mettra en pratique tout au long de ses formations, de son apprentissage et de ses séjours en Californie et en Sierra Nevada.

Ces multiples expériences expliquent la dextérité avec laquelle, sans se limiter au grès traditionnel local de Saint Amand, elle s’adapte aussi bien aux différents grès qu’à la faïence ou aux terres ocrées de Moutiers. Elle travaille aujourd’hui une terre du Cher, extraite près de Bourges.

Les pièces sont façonnées à la plaque selon la méthode dite africaine, c’est-à-dire que la terre est lancée sur une planche. Elles peuvent ensuite recevoir un engobe à la porcelaine puis une décoration aux oxydes. La céramiste réalise elle-même ses émaux, qui contiennent souvent de la cendre de lavande.

Ce travail, qui avait été présenté dès l’ouverture de la galerie en 2012, ne se dévoile qu’avec attention et patience : ce sont des créations sensibles, qui puisent leur émotion dans la simplicité. Les personnages longilignes sont campés à la fois avec tendresse mais aussi parfois avec un humour que ne renieraient pas certains dessinateurs sarcastiques.

Le grand céramiste contemporain Robert DEBLANTER avait encouragé l’artiste dans sa vocation naissante. Les formes pures et les émaux monochromes de ce grand maître semblent trouver aujourd’hui une transposition dans les lignes et les couleurs des sculptures d’Isabelle DELIN.