SALVADORI

Jean-Louis SALVADORI est né en 1958 à Ulm (Allemagne) d’un père corse et d’une mère allemande ; il a vécu en Allemagne jusqu’à l’âge de treize ans. Il vit et travaille à Toulon. Dès l’âge de 14 ans, il découpe des personnages dans du bois à l’aide d’une scie et les colorie. Dans les années 70 et pendant près de 20 ans, il va s’adonner à la photographie, avec une évolution qui le conduit presque vers l’abstraction. Mais il va finalement troquer son appareil photo pour le pinceau, et marier peintures, huiles, encres et collages de journaux.

« Jean-Louis SALVADORI recompose, peint, colle des petits êtres sur la toile, les organise en des scènes qui appartenaient naguère à l’imagerie populaire. Avec la simplicité des contours de ses personnages ou animaux, réduits à leurs lignes essentielles, qui le ramènent par leur semblant de maladresse mais leur véritable science du trait, par une façon bien à lui de styliser son monde, à des séquences pleines d’humour bon enfant. Avec les surprises que recèle chaque tableau, véritable pied de nez à la géométrie, qui empêche les personnages d’être tout à fait verticaux ou tout à fait horizontaux. Un univers tout en courbes, sans aucun souci de perspective.

Tout cela rendu en de magnifiques tonalités, car il faut aussi parler du talent de coloriste de l’artiste qui affectionne les teintes chaudes : couleurs pures, vives sans jamais être criardes, jouant de leurs proximités, leurs grandes plages séparées seulement par les rayures ou les mouchetures des vêtements ou les coffres des véhicules de guingois. » (d’après Jeanine Rivais)

On pourrait appliquer à cet artiste l’expression d’art singulier, créée en 1978 par le collectionneur Alain Bourbonnais pour désigner les oeuvres d’inspiration populaire s’éloignant des codes de l’art officiel.

Les peintures de Jean-Louis SALVADORI ont fait l’objet de nombreuses expositions en France (dans sa région Provence Côte d’Azur bien sûr mais également à Albi, Bordeaux Bressuire, Cajarc, Lille, Limoges, Oléron, Paris, Ré, Toulouse) et à l’étranger (Bonn, Dubaï, Genève, Moscou).